Activamains & Cerebello :: KelaMaiMai Designs


Pie qui chante

pie qui chante

Dans la lignée des noir-blancs, en voilà un qui m’a tout de suite tapé à l’oeil: la forme des manches, la forme du col et l’assymétrie générale, ainsi que la dualité des points et des couleurs.Ce modèle a 20/20.

verenaassym.jpg 

Mais je ne pouvais me résoudre à utiliser un fil blanc quelconque…il me fallait un petit plus dans la texture. Et puis mon chemin s’est arrêté net au pied de la falaise-coloris Pie. J’adore ce fil dégradé qui s’enroule subtilement autour de la laine pour créer en effet craquelé.

En trois coups de cuillère à pot (i.e. de machine à tricoter les gros fils), j’ai fait les 3 parties blanches (dos,devant,manche). J’ai eu une grosse bouffée de chaleur quand j’ai vu la silhouette lointaine de Murphy à 10 coups de rame du bord de la manche, mais mon échantillon de Falaise défait venu à ma rescousse, l’a fait (momentanément) disparaître.

Prochaine étape: commander le fil noir Miro des Laines Jakob….mmmh, qu’est-ce que je pourrais bien commander par la même occasion?? allez…quelques pelotes de Venezia et de Cotolino;))


Ciel bleu étoilé

ciel bleu étoilé

A force de voir toutes ces belles réalisations d’orfèvrerie tricotinesque sur Dentelle et Fil d’été, ça m’a donné envie d’entamer un ouvrage de longue haleine…histoire de savourer le milliard de mailles qui passent entre mes doigts.

J’avais repéré un joli pull chez Phildar, mais ça ne me tentait pas trop de dépenser 17 pelotes à 3,90 euros. »Objectif 2007 » en tête, je me suis souvenue avoir vu de vieilles pelotes bleues claires dans mon carton à coton (j’ai un carton à coton et 36 à laines), et aussi des boutons étoilés bleus clairs qui s’accordent à merveille.

J’aimerais faire la fente d’encolure plus profonde (j’ai 4 boutons), des manches 3/4 avec des boutons sur le bord (les mêmes qu’à l’encolure en plus petit).

Le coton n’est de loin pas aussi agréable que le Phil’thalassa d’origine et le rendu n’est pas tout à fait pareil, mais je me satisfais de l’ensemble.J’en suis à env. 2 pelotes du dos, à quelques cm des emmanchures.

Pourvu que je tienne!…le plus dur, les manches: il faut que je les tricote en même temps, sinon je n’aurai pas le courage de terminer. (même syndrôme du binôme que la chaussettte, sauf que je peux pas faire 2 chaussettes en même temps!) 

Edit du 9 oct 07: ben finalement je ne satisfaisais plus tant que ça ni de la qualité du coton, ni de la couleur…et encore moins de la taille…finito à la poubelle;((


Mille et une boîtes

differentes formes de boîtes

suite à l’article sur (entre autres) ma collection de boîtes de thé et ne pouvant pas participer à un tricot-thé, je me suis dit que j’allais vous faire bénéficier des jolies choses qui trônent dans ma cuisine.

J’ai choisi certaines boîtes parmi la centaine pour aborder une thématique, après les matières, voilà les formes:

ronde,carrée,hexagonale,ovale,octogonales, rectangulaire et …un éléphant!

Presque toutes proviennent de magasins de thé ou supermarchés, à l’exception de la ronde dorée que j’ai ramenée de Chine et celle du Canada …je vous laisse deviner laquelle.

Dans ma tasse en ce moment: un mélange Fauchon « Soir de France » à l’abricot, orange, rose et hélianthe. Un peu défraîchi, mais toujours aussi parfumé. 


Nelly Forcado

phildar 471/04

Curieuse par nature, je dois parfois me faire violence pour ne pas sombrer dans une nouvelle technique..sentiers de perdition.

Ma curiosité piquée à la fourche du dernier catalogue de Phildar été 2007, maille crochet…je me suis arrêtée nette sur le modèle 4 (aussi sur la couverture)…fait à la FOURCHE, mais kézako?

Ni une, ni deux…je prends 2 tubes d’aluminium, je fais 2×2 trous dans 2 bouts de bois et Hop, j’enfourche mon nouveau tricot.Faut dire que je me suis dit que ça irait à merveille avec le coton Variante de Phildar…mes 9 pelotes Berlingot qui jouent à saute-moutons au fond d’un carton depuis l’été passé, sont maintenant dans une forme olympique pour relever le défi.

Fallait bien trouver un nom à ce modèle…voyons…la fille du modèle me fait penser à une brésilienne sur la plage…traduction de fourche en portugais…forcado…ça me fait penser à la chanteuse canado-portugaise que j’adore (Nelly Furtado)…et hop voilà le début de « Nelly Forcado ».

Détails techniques de la méthode ( tout est expliqué dans le catalogue Phildar, voilà mes observations jusqu’ici):

  • les tiges doivent être bien arrimées si bricolé-maison…avec la tension ça risque de se resserrer
  • tourner de « droite à gauche »: ça veut dire faire un demi tour à l’ensemble et s’y tenir.J’ai choisi le sens des aiguilles d’une montre
  • j’ai mis des répères face A, face B…et je m’arrête toujours face A pour faciliter la reprise du travail
  • pas facile de rester centré…y’a que la pratique qui aide…

Mais pourquoi j’ai la pire des chansons de Nelly qui me trotte dans la tête en crochetant cette pseudo-maille de filet de poisson ?…  »fresh off the boat, fresh off the boat… »


Donnez-moi du carreau

carrojadepol.jpg

…trève d’effets de rayures.

carropop.jpg 

J’ai trouvé un modèle très sympa dans un Verena, certes l’original est très pop…je n’ai pas osé (histoire de pouvoir le porter au bureau).Les carreaux m’ont fait craquer ainsi que la patte d’épaule arrondie .La bonne surprise en cours de travail: les jolies diminutions sur le dessus de l’épaule.

J’ai choisi Myrtille et Jade en Première de BdF et les rayures en Jaspée Cormoran.

tout ça traînait dans mon panier à tricot depuis quelques mois, alors même si la saison est quasi finie, j’ai décidé de le finir: il me restait le col à fixer et le zip à coudre.Mission accomplie pour le col,MAIS j’ai un problème de longueur de zip.

J’ai acheté la longueur prévue dans les explications, mais elle est trop courte.J’en ai racheté une « à l’aveugle » et évidemment il y avait une chance sur deux que je prenne trop long cette fois-ci.

Donc ce sera punto basta à la prochaine visite en mercerie! (on y croit, on y croit!)

carrojadedev.jpg carrojadedos.jpg


Mili mini baby

Mili bébé préside

un peu d’histoire au sujet de ce gilet que  j’ai appelé Mili:

  • j’ai trouvé 2 pelotes de laine mérino en solde chez Manor l’été passé et me suis dit qu’on pouvait bien en tirer quelquechose.J’étais vraiment ric-rac certes, mais j’ai fait les bordures des manches, col et devant en dédoublant le fil. On n’y voit que du feu, non?
  • les boutonnières par contre sont devenues trop lâches. J’y ai donc fait un petit tour au crochet…et ta da! les boutons restent en place maintenant. J’aurais pu utiliser le bout de laine qui me reste que je stocke dans mon livre spécial références, mais je le garde pour d’éventuelles réparations, et de toute façon, une fois boutonné, on ne voit rien.
  • pourquoi Mili?…la couleur certes, mais c’est parce que les boutons utilisés proviennent d’un vieux pantalon militaire…

Les étapes en image:

Mili références  fil dédoublé boutonnière avant boutonnière après


Feuillage estival à manches kimono

phildar 469/06

On se l’imagine vert, mais celui-là est brun.Ce modèle ne m’a pas tout de suite tapé dans l’oeil, et c’est en rédigeant un article, que je me suis dis « mmmh…pourquoi pas? »…j’ai tout de suite pensé aux 9 pelotes de coton gazé, mercerisé Sprint des Laines Jakob.

J’ai fait la partie feuillage à la main, et la partie jersey à la machine.Mais comme les manches kimono demandent plus de mailles que ma machine ne peut en contenir, je l’ai réalisé en 2 parties.

Loi de Murphy oblige (à lire dans tous les dialectes, c’est trop drôle…vous vous reconnaissez?)  je me trompée dans les diminutions pour l’arrondi de l’encolure, et j’ai du défaire 30 rangs. Mais loi de Murphy de la loi de Murphy (ça arrive) re-oblige, à l’assemblage du dos, j’ai remarqué que les diminutions prévues sur le côté..ont été faites au milieu du dos…aaah là, non! je ne défais pas. Le résultat final sera bien le même autour du torse!

L’échantillonnage à la machine étant bien plus lâche qu’à la main, je me retrouve aussi à faire 2x plus de feuilles que théoriquement, mais ça ne gâche rien. Reste plus qu’à faire les bordures de manches et le bloquer!

P.S. j’oubliais, j’ai découvert un truc sensasss pour assembler des pièces de tricots! parce que je suis paresseuse, au lieu de me lever et chercher mes épingles spéciales tricot, j’ai pris ce que j’avais sous la main…ou plutôt dans les cheveux…c’est pas cher et super efficace.

sictusAssembl  Mon truc: utiliser des barrettes à cheveux type sictus: le bout est arrondi et s’enfile aisément entre les mailles, elles sont longues et surtout elles pincent et retiennent les pièces en place…et le summum: c’est pas cher! 


1234

alex- blog |
arnaguedon |
our land |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tilob Party
| Au fur et à mesure
| PaRaZiTe uRbAiN