Activamains & Cerebello :: KelaMaiMai Designs


  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2007

Blog en vacances…

…parce que je ne le suis pas.

Bon été à tous.


Auto-taguée II

p6040047.jpg

On dira que c’est parce que c’est les vacances, que les gens sont absents, pensent à autre chose et/ou en on marre des tags…donc très peu de réponses au quizz de l’auto-taguée que je suis, z’alors les réponses:

Mais avant de commencer, voilà la réponse du Kézako…l’objet en question (ci-dessus) est bien un dé, mais pas à coudre. Il est en céramique, tout lisse et arrondi. C’est un dé à quilter…il se met sur le pouce de la main qui se place sous le quilt, perpendiculairement, on appuie le petit bord sur le tissu vers le haut…ce qui permet à l’aiguille de « rebondir » et de mieux ressortir du mille-feuille.

  1. je suis une accro du café, j’ai essayé de réduire ma consommation…mais pas possible. Faux, je déteste le café et n’en ai jamais bu. Quand j’étais petite, rien que l’odeur me donnait la nausée…ça tombe bien, mon mari ne l’aime pas non plus.(mais on a quand même pensé aux invités)
  2. j’invente plein de petits noms, sobriquets et mots qui n’existent pas .Vrai, des chansonnettes aussi. Mon chat p.ex. est passé de Moustique (parce que mini-chaton) à Loustique (Lustig en allemand veux dire « drôle »), à Dustique, Sustique, Stustique, Oustique, Loustiquos Croquetopoulos,meow-meow, woush-woush, etc…
  3. je suis couverte de grains de beauté…une quinzaine rien que sur les mains.Vrai, et j’en ai déjà laissé 4 sous le bistouri.
  4. j’aime bluffer et je m’en tire très bien à ce jeu.Faux: je ne sais pas mentir, et je rougis comme une tomate.
  5. je suis parasitologue.Vrai, diplômée en biologie, j’ai pris les options parasitologie et éco-éthologie des verterbrés (ou étude comportementale des vertebrés dans leur milieu), mais je travaille dans le vaste domaine du pharma.
  6. j’ai déjà fait 2x le tour du monde (une fois dans chaque sens), la première fois c’était seule et j’avais à peine 20 ans.Vrai,la première fois, j’étais seule, mais je suis allée rendre visite à quelques uns de mes correspondants: Tahiti, Nouvelle-Zélande, Australie, Japon. La deuxième fois avec mon cher et tendre, en train depuis la Suisse, jusqu’à Vladivostok par le transsibérien(Russie), en faisant un crochet par la Mongolie et la Chine, puis la côte ouest du Canada et de l’Alaska (en kayak de mer)
  7. ne pas avoir d’échapatoire physique ou morale me panique (rester sans bouger dans un bouchon, ne pas avoir d’autres choix que de réussir un examen, être  coincée tout au fond d’une salle de spectacle) je ne sais pas si c’est une phobie et si elle a un nom??? en tout cas je ne suis pas agoraphobe, ni vraiment claustrophobe :vrai, mais ça n’a pas toujours été le cas.

Bon, rien que pour me faire plaisir, et c’est que du vrai…petite récompense à ceux et celle qui ont participé(les autres…fermez les yeux): 

-j’imprime pas la météo: j’ai beau me concentrer, les prévisions météo ont un effet soporiphique sur moi, et à la fin, je ne sais pas s’il va faire beau ou non. (en fait, je crois que je m’en fiche un peu)

-je suis cheap, j’aime pas dépenser des fortunes pour un habit, des chaussures, de la laine…j’aime mieux avoir 20 trucs bon marché, qu’un de qualité…mais au total, c’est sûr que ça vaut parfois cher tout ça.Mais ça m’est arrivé de dépenser des fortunes pour des livres ou pour mes bijoux préférés: les boucles d’oreilles (que de l’argent…j’aime pas l’or)

-en tant que suissesse, j’ai acquis un réflexe bizzare, qui est de commencer par lire le deuxième alinéa quand un texte comprends plusieurs parties: comme tout est traduit en allemand, français et italien…on comprend vite que le français est toujours au milieu…Le problème est que je l’applique pour tout…et c’est bien pour ça que je m’en suis rendue compte.

-je suis parfois dyslexique…d’autant plus quand je suis stressée: j’ai eu sorti des trucs du genre « le pistique qui mousse », « la sorde à cauter », « sacré, sulé » et le dernier en date « la fèdre qui poute » (morte de rire…) ou un petit pot de bébé  » petit cois-pourgette » ou « cargeotte-courette »…à vous de remettre dans le bon ordre.

-au boulot, je changerais 10x d’habits par jour si je pouvais, mais à la maison je peux traîner une semaine dans les mêmes nippes.

-je m’essore et m’ébroue avant de sortir de la douche, c’est tout ça de gagné à ne pas faire sécher avec la serviette de bain….

-j’ai pas peur du noir, je me sens même bien la nuit à l’extérieur…j’ai même l’impression que l’obscurité fait l’effet d’un lait corporel qui m’entoure et me porte. OK, ça m’est arrivé de siffler dans le noir pour faire partir les monstres gluants…faut dire qu’ado j’avais une chambre mansardée, sans lumières d’accès et juste après le film de minuit (je sais pas si ça existe encore sur la TV suisse romande, le samedi soir, ces films d’angoisse)…ça faisait divaguer la rétine.

 


Envies/besoin de rangement ??

pochetteaiguillessakura.jpg

Voilà déjà deux magazines que je vois aborder le sujet, et certes ça fait envie tous ces trucs mimi, mais au vu de la quantité de choses que j’ai à stocker, il me faudrait manger des omelettes pendant une année pour avoir assez de place pour tout stocker

p6150044.jpgMarie-Claire Idées (MCI) p6150051.jpgde Fil en Aiguille (dFeA)

Bah oui, j’aimerais bien avoir ce genre de joli petit meuble avec ce genre de petits rangements (oui, un jour j’aurai mon atelier (définitif) qui passera d’Ali Barbare au palais des mille et une nuits…rendez-vous dans 3 5 10 ans), et des petites boîtes à ouvrage. Mais comme je fais toujours  souvent dans la démesure, j’ai besoin de rangements en conséquence.Alors, commençons la visite le comparatif:

Pour les boîtes de rangement:

MCI:1   Lababla:0

p6150048.jpg  alibaba.jpg les miennes sont plus grandes, solides et vite installées, mais moches.

Pour les aiguilles à tricoter:

MCI:1   Lababla:1 (ex aequo)

p6150047.jpg boîte à aiguilles (tricot) boîte à aiguilles (tricot): ouverte OK, j’ai besoin de 2 boîtes (mon kit Denise…photo à suivre… et ses extras n’entrent pas dans la boîte spéciale aiguilles de la Boissellerie du Hérisson), mais c’est étudié pour les transporter. D’ailleurs faut que je me fasse un sac à tricot sur mesure (oh…l’excuse!) et pourquoi pas un pincushion géant version aiguilles à tricoter.A suivre.

Pour l’atelier nomade:

dFeA:1   Lababla:1 (ex aequo)

p6150055.jpg  ma pochette verso ma pochette recto son contenu celui de dFeA est joli et sympa pour aller au fond du jardin le cintre dans la valise ça le fait pas trop, le mien a déjà fait le tour du monde (nan mais!) Je l’ai réalisé tout exprès dans ce but et je me suis fait bien plaisir dans des techniques que je n’aurais probablement pas eu l’occassion de  »replacer » ailleurs, dans un autre ouvrage…si c’était à refaire aujourd’hui, je ferais du boutis (j’adorerais faire du boutis, j’ai même acheté un kit en 2002 à Paris au salon créations et savoir faire, mais pour faire quoi??? un bavoir?? un énième napperon qui décore le fond de tiroir?!)

Vous en voyez le contenu actuel…au fait, c’est quoi ce truc tout en-haut à gauche? gros plan:p6040047.jpg Alors kézako??

Ah, et en voilà un autre de super-nomade, il me suit partout dans mes déplacements quotidiens, au fond de mon sac à main (à force de toujours avoir un nécessaire de couture, un couteau suisse et des pansements, on m’a parfois surnommé Mc Gyver..enfin, Mc Gyver c’était plutôt Duct-Tape):

p6040048.jpg p6040051.jpg les ciseaux sont normalement les mini-plastique qu’on trouve dans les nécessaires de voyage, celui-ci est un « Viking » ramené du Danemark

Pour les pique-aiguilles et autres pincushions:

dFeA:1   Lababla:1 (ex aequo)

p6150049.jpg p6150050.jpg

En fouillant les strates paléolitricothique de ma grotte, j’ai retrouvé des pochettes à aiguilles que j’avais commencé il y a quelques années pour un concours de Marie-Claire Idées…que je n’ai jamais envoyé.

C’est un petit carnet dont les feuilles sont en feutrine.

pochettesakura.jpg pochettesakuraint.jpg

Et un autre avec mon initiale et ma couleur préférée (bordeau) sur toile de lin ( je déteste la toile Aïda)

p6160062.jpg p6160063.jpg

En voilà un autre que j’ai fait en mini- log cabin (cabane en rondins= bande de tissus concentriques) que j’ai offert à une ancienne collègue…c’est une idée cadeau petite, personnalisable et pratique

 et bien d’autres ( le dernier est étudié pour entrer dans ma boîte d’éléphant):

pincushion Cat pincushion Cat pincushion Hawaii pincushion Hawaii  fenêtre de cathédrale recto fenêtre de cathédrale verso...ooh des cerises! p6040052.jpg

Pour les patrons, grilles, modèles,etc…

dFeA:1   Lababla:1 (ex aequo)

p6150052.jpg classeurs A chaque rentrée scolaire, je rafle tous les trucs « Chipie » (broderies vite fait-bien fait, hi hi)

Pour la mercerie-farfouillis:

MCI:??   dFeA:?? Lababla:1 (je prêche pour ma grosse église-là)

p6150045.jpg p6150046.jpg p6150053.jpg 

mes boîtes fourre-tout mercerie mes boîtes fourre-tout mercerie: ouvertes j’avais commencé petit, et puis j’ai dû mettre les bouchées doubles. Et vive la Boissellerie! Mais MCI m’a quand même donnée une idée pour mon futur atelier pour le rangement bobines de fil à coudre…le même principe de branches, mais une vraie grande branche avec plein de ramifications pour mettre toutes mes bobines (euh…p’têt que c’est aussi super-ramasse-poussière, non?).

En conclusion: comme à l’école des fans…tout le monde a gagné!!


Geisha pacha

geishapacha.jpg J’ai réalisé cette mama pacha geisha en 2 minutes (ou presque).

Lors de mon voyage de 3 semaines au Japon en 1993, j’ai reçu de la part d’amies scoutes de mon amie scoute (vous me suivez) un petit foulard ou plutôt mouchoir avec de jolies feuilles d’érable…japonais.

Je l’ai appris au fur et à mesure de mes visites, les hôtes offrent des cadeaux! super malaise car je n’avais rien à offrir de mon côtéemoticone.Je ne m’étais surtout pas préparée à l’aspect socio-culturel… et j’avais déjà 5 semaines de voyage dans le sac à dos (Australie, Nouvelle-Zélande et Tahiti)

Bref, j’ai failli causé un incident diplomatique en faisant semblant de me moucher dedans… au Japon, on ne se mouche pas…du moins pas en public (je suppose que c’est comme si on se curait le pif à table, devant tout le monde ).

A mon retour au bercail parental, je ne savais trop que faire de ce mini-rien-du-tout-très-joli…alors j’ai tablé dans la déco: un bout de machin rembourré, avec un bout de truc pour simuler une chevelure…quelques perles de verre dans les cheveux (10 ans pour trouver quoi faire de ces perles!) et un brin de fil pour le faciès…et hop pseudo origami autour de cette mama pacha pour en faire une drôle de geisha.

PS: le napperon sur lequel elle repose est aussi un cadeau que j’ai reçu (de la mère ou la grand’mère de mon amie)…le verso est aussi splendide …tout ça remonte à bien avant cette mode japonisante qui gagne les marchés européens depuis 2-3 ans.

2PS: en attendant que je reprenne le fil de mes réalisations pour cause de reprise métro-bébé-boulot-bébé-dodo, vous aurez droit à quelques rétrospectives et réalisations avant blog… de quoi passer un bel été.


Red Pic-Nic rétro

Red Pic-Nic : état des lieux

Avant qu’on ne trouve une floppée de magazines de patchwork sur les étales, on faisait avec ce qu’on avait…et j’avais (jai toujours) un Lena spécial patchwork. J’ai commencé ce patch il y a bien longtemps.Je pensais le terminer en voyage, mais ça faisait trop volumineux à transporter et j’avais finalement opté pour un autre projet (tiré du même magazine).

 Voilà donc que je sors souvent avec loulou au fond du jardin et j’aime m’asseoir dans l’herbe…mieux encore…sur une couverture en patchwork…et ce Red Pic-Nic est « exrès fait pour »…encore faut-il que je le termine!!!

D’abord, état des lieux:

  • le motif en patch est constitué de 4 fleurs autour d’un carré central sur lequel est appliqué deux tiges croisées et leurs feuilles
  • il y a 16 grands carrés fleuris à faire, donc 64 fleurs en patch
  • chacun de ces 16 carrés sera séparé par un carré uni, quilté
  • j’ai 25 fleurs à finir avant de m’attaquer aux tiges et feuilles (coudre les triangles et carrés beiges)
  • …j’espère le finir avant la fin de l’été!(le patch OK, mais le quilting,ça va pas être de la tarte…si possible à la machine…ou peut-être avec des noeuds…j’ai pas encore essayé cette technique)

J’ai rapidement découpé les petits carrés et triangles manquants au rotary cutter (j’adore ce truc)

 triangles et carrés manquants : découpés

Puis je constate que l’hybridité de la chose va poser un problème…commencer à la technique « à la main » et finir sur du « rapide à la machine » crée des problèmes d’incompatibilité:

ooops problème d'hybride

à gauche, les bords de couture sont de largeur aléatoire, mais le bord à coudre est marqué au crayon… à droite il n’y a pas de repère, mais la bordure est calculé pour être toujours à 6mm (largeur du pied-de-biche spécial patchwork)…ben, il faut trouver une solution pour aligner et assembler ça correctement:

  1. je redécoupe tous mes « fait-main » à 6mm
  2. je trace un bord à 6mm sur mes nouvelles découpes

J’ai opté pour le plus simple et rapide…le 2…avec un chablon maison (en plus je peux utiliser le même pour les triangles et les carrés…voire même d’autres projets!!)..un bout de plastique dur transparent coupé en L avec une bordure marquée à 6 mm du bord, je n’ai plus qu’à positionner le chablon sur le bord du tissu et zip-zip marquer la bordure sur le tissu.

problème hybride=solution maison

A raison de 12 min. pour assembler les 4 triangles et le carré sur mes « fleurs », combien de temps ça prendra pour faire les 25 restants??

Et oui quand on aime on ne compte pas…alors à suivre!


Bonnets pour bébés

Comme entr’aperçu sur la photo d’hier, mon colis Amazon comprenait 2 livres…voici donc le livre à spirales. J’ai craqué pour ce livre grâce aux réalisations que j’ai pu voir chez Barbotine et sur FlickR…mais en ouvrant le livre, c’est à peu près tout…le reste n’est pas franchement ma tasse de thé (euh..tient l’auteur aurait pu faire un bonnet en forme de tasse de thé…vous voyez le genre…avec un ruban brun qui pendouille pour imiter le thé qui coule..hum) quelques images aussi chez Knitpicks.

Alors voilà mon quatuor favori:

potit potiron oliveraie Inca snowflake petit bateau

Je trouve aussi que dans l’ensemble, les modèles ne sont pas tricotés de manière la plus professionnelle qui soit…il me semble que les finitions pourraient mieux faites, plus régulières, mieux mis en valeur…histoire de donner envie de les tricoter…ces trucs. Je trouve que Phildar s’en sort nettement mieux. Mais je vais pas me laisser faire, et travailler du chapeau pour voir plus loin que les photos. Ce qu’il y a de sûr, c’est que je ne tiens pas à déguiser loulou.


Runway knits… ou run away?!

nouvelles acquisitionsYipee, j’ai reçu un colis aujourd’hui avec le livre tant attendu de Berta Karapetyan.

J’avais vu quelques photos sur KnitPicks, histoire de ne pas être déçue à 100%. Je ne jubile pas à faire des triples-saltos, il y a trop de déjà vu à mon goût…rien qui ne me décroche la mâchoire.Ok, il y a quand même des trucs sympas… euh vous remarquerez ma préférence pour les boléros…Mais me connaissant, quand j’aurai vu vos créations sur vos blogs, avec d’autres couleurs, ou tout simplement porté dans la vie de tous les jours…je flasherai pour d’autres modèles.

Springtime in Paris Springtime in Paris Seashell shrug Seashell shrug Flamingo Capelet

et puis j’aime bien les manches de celui-ci:

Diamond top pour quand j’aurai un ventre plat,mh!

Quant à l’autre livre, commentaires à suivre.


12

alex- blog |
arnaguedon |
our land |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tilob Party
| Au fur et à mesure
| PaRaZiTe uRbAiN