Activamains & Cerebello :: KelaMaiMai Designs


A tous petits petons des chaussons (1)

 Ah! les chaussons de bébé, pourrait-on en faire un mythe, une légende ou un poème?

Il est vrai que beaucoup de mamans, aussi branchées, »in » ou à la mode soient-elles (…ou non), déclarent le côté pratique des chaussons. Mais ce qui m’intéresse, c’est aussi leur look.

J’ai trouvé la bible du chausson écrite par Zoë Mellor (50 modèles), ainsi que diverses revues que j’entasse telle maman écureuil…au cas où (Annie Blatt, Bouton d’Or, Idéal Layette, Phildar etc…). J’en ai fait une ribambelle en attendant bébé avec des restes de laine: certains lui vont comme un gant (!) et d’autres n’ont pas pu être portés, mais restent un plaisir pour les yeux.

Mes préférés sont les souliers Kicker’s avec une semelle rouge et l’autre verte(Wilky de Phildar), ainsi que les « sabots » à 3 noppes.Je leur ai rajouté des lacets faits au tricotin histoire que ça tienne au pied. .chaussonskickers.jpg sabot.jpg 

J’ai également fait quelques pantoufles: j’ai rajouté des bordures en fil fantaisie ainsi qu’un fil élastique.pantoufle.jpg

 

J’ai surtout mis des chaussons fins à même les pieds, par-dessous les pyjamas…ça permet de garder les pieds au chaud quand on change bébé.

On voit qu’ils ont déjà été portés?chaussonsblancs.jpg

J’ai pensé faire une paire de longues chaussettes qui monteraient jusqu’à mi-cuisse, histoire de vraiment garder toute la jambe au chaud pendant le change . Faute de temps, je ne les pas (encore) réalisées.


Tricot à 2 couleurs…ça cloque!

fiavantbloc.jpg Bon et bien, c’est pas encore vraiment au point tout ça! Reste à savoir si le blocage va aider à aplanir cette « merveille » en tricot

merveille.jpg

Et si je le bloquais sur mon genou??

On verra aussi ce que donne le résultat découpé de l’encolure et emmanchures.ficolavantdcoup.jpg fisteekavantdcoup.jpg Je devrais avoir encore assez de laine pour le chullo, mais peut-être pas assez de brun pour faire de jolies bordures en côtes aux manches et col…il faudra peut-être se contenter d’un tour au crochet.

Aussi, je ne sais pas encore quoi faire des mailles coupées et cousues qui vont se retrouver sur l’envers du travail.

Au fait, j’ai plus ou moins suivi la technique/modèle de Kate Buller « Tricot pour enfant, c’est vous la styliste ». Je n’ai pas tout à fait la même épaisseur de fil et je tombais entre le modèle 3/6 mois et 6/12 mois…on verra bien le résultat.

 


Un jouet à l’ancienne: dé brodé

dtranssib.jpg Voilà le deuxième volet des réalisations de travaux d’aiguilles faites pendant un long voyage de 6 mois (voir article précédent « Transsibérien et patchwork« ). L’une de mes connaissances venait d’avoir un bébé et je venais d’acheter un livre de cadeaux pour bébé au point de croix. J’ai beaucoup aimé le dé avec des lettres brodées sur chaque facette.

J’avais donc embarqué dans ma pochette « boîte à couture » 6 toiles de lin prédécoupées, 6 grilles et quelques fils de couleur. Le garçon se prénomant Robin, j’avais choisi de broder les lettres de son prénom au lieu de l’ABC traditionnel.

Arrivés à Vladivostok, la broderie terminée, je l’ai assemblée et envoyé au destinataire depuis l’autre bout du monde.Je me souviens de la super bricole improvisée pour entoiler le dos des broderies, car évidemment pas de fer à repasser sous la main, mais un mini-réchaud camping-gaz et le fond d’une casserole ont très bien fait l’affaire.

La photo est tirée de mon livre de réalisations, c’est le seul souvenir que j’ai gardé de cet ouvrage.

Si je m’écoutais, je ferais la même chose pour mon loulou, à cela près que je ferais probablement 6 dés, avec une série de lettres, une série de chiffres, une série d’animaux et surtout une image divisée en 6, comme les fameux jeux de cubes.

Mais j’ai déjà plusieurs ouvrages au point de croix à terminer (entre autre une chaussette géante de Noël, un abécédaire et un tableau) sans compter les tricots qui me prennent la majorité de mes loisirs.


Je tricote avec une chambre à air de vélo: poisson d’avril?

Dans ma quête de la combine ultime pour tricoter 2 couleurs (vivent les motifs norvégiens et autres Fair Isle) aussi vite qu’avec une (on peut toujours rêver)1fil.jpg 

Sur les conseils du forum tricotnordique, j’ai consulté les excellentes vidéo de Knittinghelp.

Enfin quelqu’un qui tricote à la continentale avec les 2 couleurs dans la main gauche…sauf qu’elle n’enroule pas les fils entre les doigts comme moi.

Quitte à essayer 36’000 façons de faire du macramé autour de mes doigts, je fouille au fond de mon sac à restes de pelotes et je dégote 3 pelotes de Soft Mérino…certes les couleurs sont criardes et il y a du rose (« mais maman….j’suis pas une fille »), mais je me lance dans un pull sans manches pour mon loulou…et peut-être un chullo assorti.

Bref, revenons à nos dits (dix) doigts :

-premier round: enrouler les 2 couleurs comme si je n’avais qu’un fil. Avantage: mes doigts sont positionnés comme à l’accoutumée et je me sens à l’aise.Inconvénients: les fils ne sont pas écartés et c’est difficile de les prendre + les fils se dévident à la même vitesse alors que selon le motif tricoté, l’un devrait aller plus lentement que l’autre.

-Deuxième round: les fils enroulés séparément sur l’index et le majeur. Avantage: les couleurs sont bien séparées, la vitesse de défilement n’est pas trop influençable d’un fil à l’autre. Inconvénient: mes doigts sont érigés tel le footballeur victorieux…je crains la crampe!

-Troisième round: même chose que le deuxième, mais je sors ma boîte à bijou (c’est pas le moment de faire de la coquetterie, non?) et j’enfile une bague au majeur qui aide à retenir les fils en position…ouf, mes doigts se décrispent un peu…ou alors c’est que je m’habitue déjà??

2filstop.jpg 2filsdown.jpg

 -Quatrième round: pour détendre encore un peu plus mes doigts en V victorieux, je cherche un moyen de les solidariser, et par la même éviter que les fils ne se déroulent de mes doigts (surtout le majeur)…et là…je me souviens qu’il y a quelques jours j’ai reçu mes nouvelles aiguilles en bois Brittany et que je les maintiens par lot de 5 avec un « élastique »-maison: une tranche de chambre à air de vélo.

Ni une ni deux, l’appétit tricotique grandissant, je me dis  » vous en reprendrez bien une tranche ? »

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?… dernière étape: je passe le fils que j’ai sur l’index par-dessus le tout et le ramène entre le majeur et l’index pour bien écarter les couleurs…Yipee,j’ai atteins la tension de fils quasi-idéale.

 2filsvelotop.jpg 2filsvelodown.jpg


Abécédaire bicolore

abcbicol.jpg Voilà un des ouvrages que j’ai réussi à réaliser en « une fois »…pas le genre de truc qui s’étale sur 10 ans!

Les lettres étant bien variées, ça me motivait au fur et à mesure que je les brodais.En fait l’idée… ou plutôt l’envie est partie du tissu à carreau qui l’entoure.Le plus interminable a été l’entourage des frises d’angle en bleu.

J’avais fait une petite descente chez IKEA (1997) pour étoffer ma collection de tissus à patchwork, et en parallèle une grille sympa était sortie dans un magazine allemand auquel on était abonné à l’époque.

J’ai eu envie de faire ce cadeau à ma mère pour le mettre dans la cuisine (et il y a trôné longtemps). Le cadre a été bricolé par mon père… on est une famille manuelle ou on ne l’est pas (je suis tombée dedans quand j’étais petite quoi!)


Brassière bébé ou comment synchroniser les rayures

bbmanor.jpg On peut aimer ou non le fait que les rayures concordent ou pas lorsqu’on tricote p.ex. une brassière pour bébé avec une laine qui contient plusieurs couleurs dans le fil.

J’ai fait il y a quelques années une brassière inspirée d’un modèle de Bouton d’Or avec une laine qui change de couleurs (ABM bébé 100% laine…ce magasin suisse « Au Bon Marché » n’existe malheureusement plus):

Le devant est uniforme, mais au dos… une épaule a des couleurs bien mélangées et l’autre non (ça fait des colonnes de couleurs). A l’époque je n’ai pas trop tilté sur cette différence, mais aujourd’hui que je mets cette brassière à mon loulou, je me dis que j’aurais pu faire des efforts.

p3190030.jpg p3190028.jpg

Dernièrement j’ai tricoté une nouvelle brassière avec un fil qui change de couleurs (Manor…encore un magasin suisse…et si je vous dis que je suis frontalière, vous comprendrai pourquoi) et me suis dit que j’allais cette fois fournir quelques efforts de réflection. En somme, j’ai commencé par le dos en le tricotant d’une seule pièce (au lieu des 2 côtés séparés).

J’ai ensuite passé 2 colonnes de mailles à la machine à coudre avant de donner un coup de ciseau. C’est la première fois que je tentais cette technique…un petit exercice qui m’encourage pour mon projet de tricot nordique…affaire à suivre.


Mon nouveau porte-bébé

allaitearthfloral.jpg Voilà un nouvel accessoire utile ET joli. J’ai tout de suite eu envie une de ces écharpes pour porter mon loulou, mais les recherches ont pris du temps avant d’en trouver une qui ne soit ni rose ni arc-en-ciel. (j’ai même vu une marque qui faisant des roses et des têtes de mort…)Je cherchais une écharpe porte-bébé moins encombrante que la brune d’Hoppediz (que j’ai utilisé jusqu’à maintenant…mais qui a d’autres qualités) pour la transporter n’importe où (dans le sac à main…voire même autour du cou).

Je voulais une de celles qui ont des anneaux…et j’ai trouvé chez Mom’s in mind, coloris Earth Floral (elle se marie plutôt bien avec mon sous-pull d’allaitement brun, non?)Je peux maintenant mieux bouger avec bébé quand je l’allaite…et pourquoi pas tricoter autrement qu’assise dans le canapé avec bébé sur le coussin d’allaitement?

Tricoter en allaitant ou allaiter en tricotant? je joins le vital au vital.

Les versions en soie ont l’air magnifique et ça fait très habillé, un investissement pour une future maternité ?! 


1...3132333435...37

alex- blog |
arnaguedon |
our land |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tilob Party
| Au fur et à mesure
| PaRaZiTe uRbAiN